Travaux pour les études complémentaires pour la voie de contournement ferroviaire sur le territoire de la Ville

//Travaux pour les études complémentaires pour la voie de contournement ferroviaire sur le territoire de la Ville

Travaux pour les études complémentaires pour la voie de contournement ferroviaire sur le territoire de la Ville

Travaux pour les études complémentaires de la voie de contournement ferroviaire

Dans la semaine du 5 novembre et du 12 novembre, des relevées par réfraction sismique seront réalisés. Ces travaux ont pour objectif de recueillir des données souterraines afin d’établir un inventaire du sous-sol. Les ingénieurs et techniciens utiliseront des capteurs de son qui seront insérés dans le sol   sur des parcours de 400m à 800m de long. Par la suite, un son (ressemblant à un pétard) sera envoyé et les ondes enregistrées seront interprétées et pourront par exemple permettre aux ingénieurs de connaître la profondeur du roc ou la stratigraphie des sols. Ainsi, des sons ressemblant à des explosifs ou pétards seront entendus à proximité du tracé de la future voie de contournement ferroviaire. Soyez assurés qu’à ce stade aucun dynamitage n’est réalisé.

Relevé par hélicoptère
Pendant la semaine du 6 novembre, un hélicoptère survolera le tracé projeté de la voie de contournement ferroviaire afin de réaliser un relevé LIDAR. Cette méthode est efficace sur les grandes surfaces plus difficiles d’accès en raison de la densité de la végétation. Elle permet de représenter la morphologie du terrain de manière précise.

2018-11-02T14:48:33+00:00 2 novembre 2018|Non classifié(e)|