Note très importante :

Plusieurs enjeux majeurs doivent être pris en compte dans l’éventualité où les projets ci-dessous mentionnés se réalisent. En effet, les jeunes consultés ne souhaitent pas que les idées proposées entrent en compétition avec d’autres services déjà offerts dans la région. Les jeunes souhaitent que la Ville de Lac-Mégantic, ou toute autre organisation souhaitant retenir ces idées, puisse établir des ententes de collaborations avec toutes personnes ou organisations déjà établies pouvant être concernées par l’un ou l’autre de ces projets.

Nous vivons dans un petit milieu, et il n’y a que la collaboration entre les différents acteurs qui pourra assurer la concrétisation et la pérennité des projets proposés.

PROJET 1 : Bâtir un «Espace jeunesse» multifonctionnel

Enjeu : Offrir des services accessibles et adaptés aux besoins et intérêts des jeunes afin d’augmenter leur sentiment d’appartenance envers leur ville et leur région.

Action : Bâtir un espace Jeunesse qui irait au-delà du «Skate park» et qui deviendrait un espace multifonctionnel parfait pour se rassembler, un lieu où il y a aurait également des paniers de basketball, un trampoline à hauteur du sol, une slackline, etc.

Les jeunes souhaitent que ce soit un endroit ouvert à tous mais qui demeure sécuritaire, pour pouvoir pratiquer leurs sports sans craindre de blesser des individus venus s’asseoir près des installations. Les jeunes souhaitent que cet endroit soit situé près des services (toilettes et abreuvoir) et qu’il soit éclairé le soir, tout en respectant la réglementation sur la pollution lumineuse.

Idéalement, une petite partie de cet espace serait couverte, offrant un coin d’ombre aux gens qui fréquentent le site. L’idée de mélanger les surfaces de béton à certains plateaux de gazon plaît beaucoup, afin de garder l’endroit plus chaleureux. L’accès à un réseau Wi-FI dans ce lieu serait également très apprécié par les jeunes.

Note supplémentaire : Plutôt que de l’appeler l’«Espace jeunesse», les jeunes souhaiteraient pouvoir trouver eux-mêmes le nom de cet endroit, via un concours par exemple.

Objectifs : Offrir aux jeunes un lieu de rassemblement positif qui leur permettrait de s’épanouir, de bouger et de se divertir. D’ici 2 ans, permettre aux jeunes de bénéficier d’installations adaptées à leurs besoins de manière à augmenter leur sentiment d’appartenance envers la Ville.

Moyens : Mettre les jeunes à contribution pour le financement de ce projet. Par exemple, un partenariat avec le Point Jeunesse du Granit ou d’autres groupes de jeunes intéressés pourrait être développé afin qu’une levée de fonds soit mise en branle. Par exemple, une organisation spécifique pourrait proposer de doubler le montant amassé par les jeunes, ce qui pourrait être stimulant pour eux. En impliquant les jeunes dans le processus dès le départ, leur sentiment d’appartenance envers ce lieu sera d’autant plus grand qu’ils respecteront davantage cet espace.

La Ville de Lac-Mégantic et la MRC du Granit pourrait possiblement avoir accès à des fonds dédiés aux sports et loisirs et à certains programmes gouvernementaux pour financer une partie du projet. Certains intervenants du milieu, comme le député provincial, pourrait être sollicité pour contribuer au projet via le programme soutien à l’action bénévole, dans la mesure où des jeunes s’impliquent concrètement.

Il pourrait être intéressant de développer le projet en plusieurs phases, si jamais le financement n’est pas présent en totalité.

Direction du projet : La Ville de Lac-Mégantic et son département d’urbanisme sont les principaux intervenants dans ce dossier. Les jeunes souhaiteraient être mis à contribution dans l’élaboration du concept global.

PROJET 2 : Mettre sur pied un comité jeunesse de sensibilisation

Enjeux : Créer des ponts entre les jeunes et les adultes significatifs du milieu afin de s’assurer que l’information, les ressources et les services rejoignent les jeunes

Action : Mettre sur pied un comité jeunesse de sensibilisation formé de jeunes âgés de 12 à 25 ans qui auraient la mission de prioriser certains projets et de sensibiliser les différents intervenants du milieu à la réalité et aux besoins des jeunes de la région.

Ce comité pourrait être très bénéfique, autant pour la communauté que pour les jeunes. En effet, grâce à l’implication bénévole et à l’engagement, certains adolescents apprendraient à prendre leur place en tant que citoyens actifs. Actuellement, un peu plus des deux tiers des adolescents affirment avoir déjà donné de leur temps pour s’impliquer dans leur milieu. La majorité (39,6 %) y voit comme principal avantage la possibilité d’obtenir des expériences à ajouter à leur curriculum vitae. Un peu plus du tiers des répondants (34,1 %) croient plutôt que le principal avantage qu’ils retirent de l’implication est l’impression de se sentir utile. Ce sentiment contribue assurément à la construction de la confiance en soi des jeunes, et s’avère favorable à leur développement. Il faut profiter de cette occasion pour les mobiliser et assurer la pérennité de leur implication (fort sentiment d’appartenance = maintien en région).

Objectifs : Les jeunes ont en tête plusieurs projets qui pourraient assurément voir le jour, leur coût se résumant presqu’uniquement à l’implication citoyenne… Donner aux jeunes le désir de s’impliquer dans leur communauté et sensibiliser le milieu à leur besoin pourraient potentiellement résulter quelques réalisations concrètes par année qui, à faible coût, pourraient améliorer la qualité de vie de plusieurs.

Moyens : Créer un comité de jeunes représentatifs, en développant un partenariat avec la commission scolaire, le CECLM, Points Jeunesse du Granit et le Carrefour Jeunesse Emploi afin que chaque établissement puisse référer des jeunes prêts à s’impliquer. Les municipalités de la MRC pourraient également référer des jeunes dynamiques de leur coin. Inspiré du comité de sensibilisation des acteurs de la Constellation 0-5 ans qui mobilise des parents bénévoles ou de la Commission Famille Aînés de la Ville de Lac-Mégantic qui mobilise des citoyens bénévoles, une rencontre pourrait être prévue environ aux 6 semaines et 3 ou 4 événements /projets /actions prioritaires pourraient être menées chaque année.

Voici quelques exemples de projets qui ont été proposés par les jeunes lors du Sommet Jeunesse et qui, simplement en sensibilisant les intervenants du milieu, pourraient se réaliser :

  • Conscientiser les municipalités et/ou institutions scolaires au fait que les jeunes souhaiteraient avoir accès aux infrastructures de Lac-Mégantic aux tarifs étudiants (ex. : Centre sportif / Médiathèque, etc.) ;
  • Sensibiliser le propriétaire du cinéma à l’idée d’aménager un espace arcade à ses installations (dans le cas où le cinéma déménagerait au centre-ville) ;
  • Amener l’idée qu’un siège à la Commission des arts et culture de la Ville soit dorénavant réservé à un jeune de la communauté ;
  • Réfléchir à des solutions pour améliorer les services de transports en commun pour les jeunes qui souhaitent se déplacer après les heures d’école
  • Organiser des soirées dansantes sans alcool (12-17 ans) ;
  • Développer un concept de soirées d’improvisation ouverte à tous ;
  • Faire des présentations de projets à différentes instances (Conseil de Ville ou autres).

Direction du projet : Depuis le mois de janvier 2015, un projet de participation citoyenne est en branle au Carrefour Jeunesse-Emploi, pour le compte de la Table Réalité Jeunesse du Granit. L’agente de développement chargée du projet est actuellement employée à raison de 8 heures par semaine. Le tout pourrait donc être bonifié. Avec du financement supplémentaire, venant par exemple de la Ville de Lac-Mégantic, ou de tout autre partenaire, il pourrait être possible d’élargir le mandat de cette ressource afin que celle-ci, via la Table Réalité Jeunesse du Granit, puisse développer un volet spécifique relié à la mobilisation et l’accompagner des jeunes dans un processus d’implication citoyenne en lien avec la reconstruction et les défis à venir.

La Ville pourrait aussi décider, à l’image des autres commissions déjà existantes, de créer une Commission des jeunes en nommant un conseiller municipal à la tête de ce comité. Il s’agirait aussi d’une bonne solution pour accompagner les jeunes dans leur rôle de citoyens qui doivent s’impliquer auprès de leur communauté.

PROJET 3 : Déterminer une zone «Café étudiant ou Café de la relève» dans un lieu existant

Enjeu : Soutenir et encourager le développement d’actions concrètes pour aider les jeunes à améliorer leurs conditions de vie.

Action : Déterminer une zone «Café étudiant ou Café de la relève» où les étudiants de toutes les institutions scolaires pourront faire leurs devoirs et/ou travaux d’équipe dans un espace commun calme, chaleureux, confortable et inspirant. L’idée serait de donner accès à un espace de co-working aux jeunes sérieux qui actuellement n’ont aucun lieu comme tel ailleurs.

Les jeunes privilégient une zone d’un lieu public existant et non l’ajout d’une nouvelle infrastructure. Il pourrait s’agit de délimiter une zone dans le Centre Sportif Mégantic par exemple. Dans le futur, si un Centre Magnétique ou un centre communautaire sont construits, il pourrait aussi s’agir de lieux pertinents pour accueillir cet espace. L’idée de placer cet endroit à même un espace fréquenté de tous est qu’un respect naturel des lieux s’installe et que l’ambiance de travail soit respectée. Comme le but est de rendre le projet viable avec le moins d’entretien et/ou de gestion possible, les jeunes croient qu’un endroit existant pourrait leur permettre de bénéficier des services de bases déjà présents sur place (café, machine distributrices d’aliments santé, toilettes, etc.).

Sur place, les jeunes souhaiteraient que des œuvres d’art de jeunes d’ici soient exposées, par exemple les photos du cours passion photo de la Polyvalente Montignac. Ils voudraient aussi que les 5 institutions scolaires de la région (Polyvalente, CFP, CECLM, MFR et CEA) puissent afficher une publicité de leur programme ou services, afin d’encourager les jeunes de la région à rester ici pour faire leurs études. La disponibilité d’un réseau Wi-Fi demeure un élément essentiel dans cette zone qui pourrait également être fréquentée par tous les travailleurs autonomes qui seraient inspirés par ce lieu.

Objectifs : Créer un lieu de rassemblement intéressant pour les jeunes sérieux qui souhaitent améliorer leur qualité de vie d’étudiants, donner de la visibilité aux institutions scolaires de la région dans un lieu public afin de maintenir le plus d’étudiants possible en région et permettre à des jeunes artistes de la relève d’exposer leurs œuvres et d’être reconnus par leurs pairs.

Moyens : Dans la mesure où ce café serait utilisé principalement par des étudiants et qu’un des objectifs serait de convaincre les jeunes de faire leurs études en région, il semble naturel que les institutions scolaires soient mises à contribution dans ce projet. Elle pourrait par exemple commanditer du mobilier, en échange d’une belle visibilité de leur programmation et services sur place. Les jeunes du Cégep, dont les besoins sont particulièrement grands en matière d’espace commun pour faire leurs travaux, pourraient aussi être prêt à s’investir dans le projet.

Direction du projet : Le Centre Sportif Mégantic, par exemple, possède déjà l’espace et les services de restauration, toilettes, et autres. Il pourrait s’agir d’un partenaire important dans ce projet, compte tenu de la grande fréquentation des lieux également, ce qui donnerait une belle visibilité aux écoles et jeunes artistes auprès de la population en général. Dans l’optique où le Centre Magnétique ou un centre communautaire verraient le jour, ils pourraient également devenir des partenaires, voire responsables de ce lieu.

Les étudiants du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic étant spécialement intéressés par ce projet pourraient, par l’entremise des membres de l’Assemblée générale étudiante, être mis à contribution dans l’élaboration du concept et l’aménagement de cet espace de travail.

PROJET 4 : Développer un concept de Cinéma en plein air ou «Film sous les étoiles»

Enjeu : Offrir des services accessibles et adaptés aux besoins et intérêts des jeunes afin d’augmenter leur sentiment d’appartenance envers leur ville et leur région.

Action : Développer un concept de Cinéma en plein air ou «Film sous les étoiles» où toute la population, dont les adolescents et les jeunes, serait ponctuellement invitée à se rassembler pour vivre une expérience en plein air hors de l’ordinaire, et ce, à faible coût.

Objectifs : Créer des événements adaptés aux besoins des jeunes et leur offrir des occasions de rassemblement positif qui leur permettront de s’approprier le nouveau centre-ville. Faire au minimum 2 soirées «Films d’ados en plein air» par été. Ce projet a un potentiel pour plusieurs clientèle-cible également, comme les jeunes familles et les adultes en général qui pourraient également profiter de telles installations.

Moyens : Créer d’abord un consensus derrière le projet, auprès des différentes organisations publiques ou privées qui pourraient avoir un intérêt ou qui pourraient voir ce projet comme étant complémentaire à des services similaires déjà offerts. Différentes options s’offrent ensuite :

  • 1) Déterminer un organisme porteur (la Ville de Lac-Mégantic, la CDC, le comité culturel, etc.) qui pourrait offrir à plusieurs organismes de la région d’organiser des soirées bénéfices aux profits de leur mission respective. Ce serait ainsi un incitatif pour les organismes du milieu de s’impliquer dans l’animation du centre-ville. L’organisme porteur pourrait alors charger un prix symbolique à ces organismes pour la location des installations. Les organismes pourraient demander une contribution volontaire aux spectateurs lors de leur arrivée, pour financer leurs activités. L’organisation qui chapeaute le tout pourrait lancer un calendrier de disponibilités en avril ou mai (en s’assurant que ces soirées n’entrent pas en compétition avec des événements ou services existants) et demander aux organismes intéressés de réserver leurs dates. Il s’agirait donc d’un projet qui s’autofinance et qui permettrait à la population de bénéficier d’une activité à faible coût. Les jeunes, très intéressés par le cinéma, seraient très heureux de pouvoir avoir accès à de tels rassemblements en période estivale.
  • 2) Un promoteur privé ou une organisation spécifique (Propriétaire du cinéma, Lac en Fête, comité culturel, etc.) pourrait décider de se munir de ses installations, en partenariat avec la Ville de Lac-Mégantic qui, elle, permettrait l’accès à un parc pour l’événement. Une programmation ponctuelle pourrait être élaborée de manière à ce que ces soirées ne viennent pas en compétition avec d’autres événements ou services offerts le même soir. Si possible, il serait intéressant d’offrir ce service à faible coût afin de répondre aux besoins des jeunes et des familles de la région.

Direction du projet : La possibilité de démarrer ce projet devra être discuté entre plusieurs intervenants. L’idée est de bonifier les services et activités disponibles dans la région, mais pas au détriment d’autres services offerts en périphérie du centre-ville.

Il est proposé que le projecteur et/ou l’écran soit achetés et gérés par une seule organisation, par exemple la Ville de Lac-Mégantic ou toute autre organisation intéressée, et qu’ensuite des partenariats puissent être établis pour des locations éventuelles. Il serait d’ailleurs intéressant de mettre les installations à la disposition des autres municipalités de la MRC, sous forme de location, afin de rentabiliser les équipements et de recréer ces événements en plein air partout sur le territoire de la MRC.

Rapport intégral du comité « Jeunesse »