Le 5 juillet 2019, la Ville de Lac-Mégantic confirme que tout est fin prêt pour procéder à la vente d’un terrain qui accueillera un projet hôtelier. L’hôtel de 72 chambres, réparties sur trois étages, sera situé au coin des rues Frontenac et Thibodeau. L’immeuble représente un investissement estimé à 9 millions de dollars. Une résolution autorisant la mairesse à signer l’acte de vente a été adoptée lors de la séance du conseil municipal du 9 juillet.

« Nous sommes très heureux aujourd’hui d’annoncer la construction prochaine de notre hôtel à Lac-Mégantic, un premier pas vers la réalisation de ce projet d’envergure attendu depuis plusieurs années par les Méganticois », explique Mathieu Mault, président d’Activar inc. L’hôtel fera partie de la chaîne Microtel. L’achat de la bannière et l’embauche d’architectes sont des étapes déjà réalisées.

Ce projet attendu générera des retombées économiques importantes pour la région. L’hôtel permettra de combler l’offre déjà présente pour le développement du tourisme d’aventure, sportif et d’affaire.

Un partenariat prometteur pour la clinique d’optométrie de Lac-Mégantic

Le 5 juillet 2019, la Ville et ses partenaires annoncent deux projets majeurs : en plein centre-ville seront construits un hôtel et une nouvelle clinique d’optométrie. Situées face à face sur la rue Frontenac à la hauteur de la rue Thibodeau, ces nouvelles constructions contribueront à dynamiser le centre-ville.

La nouvelle clinique d’optométrie permettra l’optimisation du service grâce à un partenariat prometteur : « Le déménagement et l’agrandissement de la clinique d’optométrie de Lac-Mégantic permettront la consolidation de l’offre optométrique dans la région. En effet, le Dr Jean-Pierre Paradis se joindra à l’équipe en place, constituée du Dr Frédéric Bouthiette et de moi-même. Cette union de tous les optométristes œuvrant à Lac-Mégantic permettra une bonification des services, tant au niveau des plages horaires offertes qu’au niveau de la qualité des soins offerts », a souligné le Dr Éric Poulin.

Il ajoute que « c’est avec plaisir et fierté que les optométristes de Lac-Mégantic s’engagent dans ce processus, et participent par le fait même à la reconstruction de notre centre-ville. »

Ce projet à vocation mixte, en plus d’accueillir une clinique d’optométrie qui occupera le premier étage, comptera six unités d’habitation aux étages supérieurs. L’immeuble de trois étages, conçu par l’architecte Michel Jubinville, représente un projet de 1,6 million de dollars. L’ouverture de la clinique est prévue en février 2020.

Les prochaines démarches s’activeront rapidement. D’abord, les promoteurs, de concert avec leurs architectes, termineront leurs plans puis les présenteront au Comité consultatif d’urbanisme de la Ville pour approbation. Ensuite, l’engagement des entrepreneurs se confirmera et leurs partenaires financiers seront dévoilés. Des pelletées de terre officielles seront organisées au moment où les promoteurs le jugeront opportun.

Le projet du Colibri

Pendant plusieurs mois, le Colibri a fait rêver jusque de l’autre côté de l’Atlantique. Ce projet audacieux visait à offrir à la communauté méganticoise un bâtiment emblématique de la vision innovante en développement durable de Lac-Mégantic. Il devait être à la fois un lieu de rencontres et d’échanges et un démonstrateur des savoir-faire environnementaux.

Le projet audacieux devait se réaliser sur le terrain adjacent à la marina par la construction d’une capitainerie à énergie positive. Le Colibri hébergerait un restaurant et des services publics et serait dédié aux énergies qui transforment la planète pour mieux vivre.

Malgré toute l’énergie déployée, le Colibri n’a pas pu être réalisé. Il a été confronté à la réalité économique : assumer le coût de construction d’un bâtiment très performant et développer un modèle économique viable dans ce contexte régional en relance.

Cependant, les nombreuses actions menées autour du projet du Colibri et les partenariats ainsi créés ont permis de conforter la vision de Lac-Mégantic et de la diffuser. Cela a pu ouvrir les portes vers un autre projet innovant lié à la transition énergétique : le premier microréseau électrique au Québec développé en partenariat avec Hydro-Québec. Ce projet pilote consiste à concevoir un réseau électrique intelligent et autonome sur le périmètre du centre-ville de Lac-Mégantic supporté par des panneaux solaires, des batteries de stockage et de l’équipement de domotique dans les bâtiments. Pour plus d’informations, consultez la section réservée au microréseau dans Projets publics à venir.

Une nouvelle capitainerie

Le projet du Colibri abandonné, la Ville souhaitait tout de même se munir d’une capitainerie. En mars 2019, elle lance un appel de propositions pour trouver un promoteur intéressé à mener le projet. Depuis, le travail se poursuit et un promoteur développe le projet.

Il n’est pas toujours facile d’économiser suffisamment pour mettre de côté la mise de fonds pour une première propriété. Vivacité est sensible à cette réalité et a développé un modèle permettant de devenir propriétaire sans mise de fonds. Ce programme, encore inédit au Québec, s’inspire d’un modèle qui a fait ses preuves depuis plus de 30 ans aux États-Unis sous forme de community land trusts.

Comment ça fonctionne ?

Vivacité investit votre mise de fonds, vous obtenez une hypothèque et vous devenez propriétaire. Lors de la revente, la plus-value de la propriété est partagée. Ce partage permet à Vivacité de réinvestir dans la propriété afin qu’elle demeure perpétuellement abordable. C’est un modèle qu’on appelle « capitalisation partagée ». Recevoir un coup de pouce pour sa première propriété et permettre à d’autres d’obtenir le même appui : c’est devenir un propriétaire solidaire. C’est ce que propose Vivacité!

Des propriétés perpétuellement abordables à Lac-Mégantic

À Lac-Mégantic, la proposition consiste à rendre abordables deux types de propriétés : des propriétés en formule cohabitat dans le centre-ville historique et des maisons déjà existantes.

  • Un cohabitat au centre-ville

Un cohabitat est une forme d’habitation permettant d’être propriétaire à part entière d’une unité complètement fonctionnelle tout en partageant des équipements collectifs avec ses voisins. Ces équipements peuvent être un salon commun, une salle de jeu pour les enfants, une grande terrasse, un atelier, un potager, etc.

Les acheteurs intéressés par cette formule auront l’opportunité d’imaginer leur futur lieu de vie en collaboration avec les architectes du projet et de déterminer les espaces qu’ils souhaitent partager. Le terrain réservé pour ce projet est situé sur la rue Frontenac, au coin de Thibodeau. Si un voisinage solidaire vous intéresse, le cohabitat est une formule pour vous!

  • Des maisons existantes

On propose d’investir les mises de fonds de quelques propriétés déjà existantes à Lac-Mégantic afin de les rendre plus accessibles.

Pour qui?

  • Vous êtes une personne seule, une famille, un couple… de tous les âges!
  • Vous n’avez pas suffisamment d’économies pour payer une mise de fonds (ou vous ne désirez pas investir vos économies dans une propriété).
  • Vous disposez d’un revenu qui vous permet d’assumer des mensualités hypothécaires.
  • Vous êtes en mesure d’assumer les frais de transaction liés à l’achat d’une propriété.
  • Vous vous engagez à être propriétaire occupant.

Ça vous intéresse?

Inscrivez-vous aux séances d’information sur le site internet ou contactez directement info@vivacitesolidaire.org.

Qui est Vivacité?

Vivacité – Société immobilière solidaire est un organisme à but non lucratif. Sa mission est de contribuer au développement responsable des villes du Québec en agissant sur le développement d’une offre immobilière perpétuellement abordable.

Le projet de Centre du savoir consiste à mettre en place un centre de formation qui permettrait de transmettre notamment les nouvelles expertises issues de la tragédie, ou en lien avec celle-ci. Ainsi, le centre pourra offrir des formations de différentes natures et durées (séjours de courte durée, formation continue…) sur des sujets comme la sécurité ferroviaire et industrielle, la participation citoyenne ou l’intervention psychosociale en situation de crise.

À terme, le Centre du savoir de Lac-Mégantic devrait avoir pignon sur rue au centre-ville, mais l’intention est de débuter les activités dans les plus courts délais, en misant sur les installations pouvant être mises à contribution dès maintenant. Le centre pourra ensuite grandir pour regrouper sous un même toit les formateurs et le personnel de soutien, qui disposeront de locaux de formation et de recherche dotés d’équipements technologiques de pointe.

Début des activités annoncé pour 2020

En décembre 2019, l’ICSIM, en partenariat avec la Commission scolaire des Hauts-Cantons, annonce le développement d’une formation professionnelle destinée aux cheminots.

La formation prendra la forme d’un programme d’attestation d’études professionnelles (AEP) pour les cheminots. Les partenaires visent à lancer la première cohorte dès l’automne 2020. Cette formation viendra répondre à des besoins exprimés pendant les consultations préalables au Sommet sur le transport ferroviaire, tenues au cours des derniers mois, et permettra de rendre encore plus sécuritaire le transport ferroviaire.

Le programme lancera du même coup les premières activités officielles de l’ICSIM, dont les démarches en cours depuis plus de six ans visent à mettre en place un centre national de formation en sécurité, pour agir en prévention et gestion des risques, en formation des premiers répondants et en sensibilisation du public. Le projet mise sur une collaboration pancanadienne et a obtenu l’appui de nombreux partenaires, convaincus que l’ICSIM est un projet plus que nécessaire non seulement pour Lac-Mégantic, mais pour le Québec et le Canada. Aucun autre centre de formation du genre n’existe dans l’est de l’Amérique du Nord et aucun au Canada ne propose des services en français.

Pour consulter le communiqué