Lac-Mégantic, le 16 juillet 2019 – L’offensive contre le myriophylle à épi va bon train.  Les quatre municipalités riveraines soit Frontenac, Piopolis, Marston et Lac-Mégantic unissent leurs efforts afin de lutter contre cette plante exotique envahissante.

Les opérations ont débuté le 9 juillet par un inventaire de la situation à la Marina de Lac-Mégantic, en 2018 une tonne de myriophylle avait été arrachée.  Cette année l’arrachage débutera le 22 juillet avec la collaboration d’un plongeur expérimenté.  Une équipe de bénévoles sera présente pour faire en sorte que l’opération se déroule bien.

Peter Manning, maire de Piopolis et représentant du comité, déclare : « Chacune des municipalités a déjà déployé des efforts gigantesques pour informer et sensibiliser la population de la menace réelle du myriophylle à épi tant au niveau de la santé de notre lac qu’à celui de la valeur de nos propriétés. Toute la population doit participer à l’opération afin qu’elle soit un succès. »

L’offensive est financée principalement par la Fondation de la faune mais aussi grâce à  la participation financière de chacune des municipalités riveraines et de l’APLM.  Sous la gouverne de l’APLM en collaboration avec les représentants de chacune des municipalités, le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) sera responsable de la gestion du projet, des demandes de certificats d’autorisation et de la rédaction des rapports et des bilans.  Tandis que Proforêt se chargera de l’inventaire, organisera les journées d’arrachage et de pose de toiles et assurera un suivi avec le COBARIC.

Photos : Myriophylle à épis