En réaction aux travaux d’entretien et d’amélioration réalisés sur la voie ferrée traversant la Ville, certains citoyens ont fait part de leurs inquiétudes quant à la poursuite du projet de voie de contournement ferroviaire. La mairesse a contacté la compagnie et elle a été rassurée par les réponses écrites reçues.

Dans une lettre datée du 21 mai dernier, le directeur des affaires gouvernementales chez CP, monsieur Nathan Cato écrit : « je vous assure que les investissements du Canadien Pacifique (CP) dans le réseau du CMQR ne menacent en rien les travaux menés en collaboration avec Transports Canada dans le cadre du projet de voie de contournement de Lac-Mégantic. Depuis l’annonce de l’acquisition du CMQR par le CP, nous avons dit clairement que nous soutenions la poursuite de la collaboration du CMQR avec le gouvernement fédéral, le gouvernement du Québec et les municipalités pour faire progresser ce projet. C’est encore vrai. Nous œuvrons de concert avec Transports Canada afin de mener à bien son projet de contournement aussi rapidement que possible.»

Il explique que la sécurité est au cœur des préoccupations du CP. « Comme tous les autres éléments de notre réseau, nous investissons pour nous assurer que le réseau est bien capitalisé et respecte ou dépasse toutes les exigences réglementaires du Canada et des États-Unis en matière de sécurité».

Il explique que les travaux réalisés sur la voie ferrée ont pour objectif de la rendre conforme aux normes de la Federal Railroad Administration des États-Unis pour les voies de catégorie 3 (ou aux normes équivalentes de Transports Canada pour les voies de catégorie 3). «Ces travaux comprennent le remplacement d’un grand nombre de traverses et de rails, l’élimination de joints, le nettoyage des extrémités des traverses, ainsi que des améliorations des aiguillages et passages à niveau. Ces investissements considérables rendront l’infrastructure du CMQR conforme aux normes du CP. Ces améliorations de la sécurité seront avantageuses pour nos employés, nos clients et les collectivités où nous exerçons nos activités, comme Lac-Mégantic.»

La Mairesse de Lac-Mégantic confirme avoir des discussions régulières avec les différents paliers de gouvernements et ministères impliqués dans le projet. «Nous savons que le projet avance et la compagnie Canadian Pacific fait partie des discussions. Les travaux réalisés à court terme amélioreront la qualité du réseau, mais ne règlent en rien l’enjeu principal de la pente ni celle de la courbe abrupte au centre-ville. Le projet de voie de contournement demeure donc tout aussi pertinent et nécessaire, et il n’est pas menacé,» ajoute en terminant la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.