Les élus de la Ville de Lac-Mégantic, lors de la dernière séance du conseil municipal ont adopté une résolution concernant le projet du barrage du lac aux Araignées. En janvier dernier, 547 citoyens ont signé le registre s’opposant ainsi au règlement d’emprunt. En tenant compte de cette situation, les élus ont fait le choix de mettre fin au processus d’adoption du règlement no 1831 décrétant des travaux de réfection du barrage du Lac aux Araignées. Ils sont toujours à la recherche de solutions tant  pour répondre aux exigences du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC),  que pour réduire les impacts financiers pour les contribuables.  Ainsi, des discussions avec la municipalité de Frontenac auront lieu à ce sujet en regard des effets positifs que cette réfection pourra avoir sur le niveau de l’eau du lac ainsi que pour la qualité de vie des riverains autour du lac, citoyens de Frontenac.

Les élus ont aussi décrété d’autoriser une demande d’aide financière afin de réduire au minimum les coûts de réfection. Ils ont également décrété de procéder à des vérifications quant à la possibilité de céder le barrage à un organisme gouvernemental.

«Bien qu’aucune solution ne soit encore établie, il était clair pour le conseil municipal que le référendum n’était pas une option. Des démarches d’optimisation sont en cours avec la firme WSP et le conseil travaille de concert avec l’équipe municipale pour trouver de nouvelles avenues»,  a expliqué la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

Rappelons que de nombreuses villes et municipalités du Québec sont aux prises avec ce genre de dossier impliquant des barrages dont la réfection est très coûteuse pour les contribuables.