C’est avec énormément de tristesse que les dirigeants de la Traversée internationale du lac Mégantic a reçu la nouvelle de Natation Canada leur mentionnant qu’ils ne pourront présenter leurs événements de natation FINA, soit le 10 km, en raison de la pandémie qui sévit sur le monde entier. Les piscines et centres de conditionnement physique étant fermés, les athlètes ne peuvent s’entrainer adéquatement, augmentant ainsi le risque de blessure. Il se voit donc retirer leur sanction par la Fédération internationale de natation (FINA), l’instance décisionnelle pour tous les événements aquatiques mondiaux.

Pour le président de la Traversée, monsieur Peter Manning, cette annonce n’est pas surprenante.
« Nous nous en attendions et ce, depuis que le Comité internationale olympique a décidé de
reporter les Jeux Olympiques en 2021, mais dans nos coeurs, on ne pouvait imaginer que cette
nouvelle tomberait. Présentement, notre organisation vit une situation improbable, personne
n’aurait pu prévoir qu’un jour notre grande Traversée ne pourrait se dérouler et qu’aucun nageur
ne toucherait la plaque d’arrivée. J’ai une pensée particulière pour tous ceux qui gravitent autour
de ces compétitions, dont nos bénévoles ».

Compétitions provinciales et festivités

Il est important de mentionner que cette décision, ne touche pas, pour le moment, les
compétitions provinciales présentées dans le cadre de la Traversée, soit les 1, 2, 5, 7 et le Défi
Splash Tafisa Canada, étant sanctionnées par la Fédération de natation du Québec. « Le Volet
natation en est à sa 14e année et 19e pour le volet culturel. Ceux-ci sont épargnés, pour le
moment, et l’organisation espère de tout coeur que cette situation se soit stabilisée d’ici quelques
semaines, afin de présenter un Souper « dans la rue », des spectacles et des activités sportives
pour divertir la population qui en aura grandement besoin après des semaines d’isolement »
mentionne la directrice générale, Stéphanie Girardeau.

Voir le communiqué de Lac-en-Fête