La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin salue l’initiative de ses collègues, les mairesses et maires de l’Estrie et de la Montérégie, qui joignent le mouvement et font eux aussi de l’enjeu de la sécurité ferroviaire une priorité.

«À Lac-Mégantic et dans la MRC du Granit, cela fait 6 ans que la municipalité et les citoyens engagés pour la cause s’impliquent afin que la tragédie de juillet 2013 ne soit pas arrivée en vain. Je suis très heureuse de voir que mes vis-à-vis de l’Estrie et de la Montérégie prennent position. Plus nous sommes nombreux à parler d’une même voix, plus nous avons des chances d’être entendus», a expliqué la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

Mme Morin siège au comité ferroviaire de l’Union des municipalités du Québec avec messieurs Villeneuve (maire de Bromont) et  Patrick Melchior (maire de Farnham). Elle participe également aux rencontres de la Table des MRC de l’Estrie avec le maire de Sherbrooke, M. Steve Lussier et la mairesse de Magog, Mme Hamm. «Ces rencontres sont des occasions pour partager nos préoccupations et nous mobiliser pour l’avancement et la sécurité de notre région», a ajouté Mme Morin.

La Ville de Lac-Mégantic,  à l’instar des demandes des membres de l’Alliance, a également  adopté le 17 septembre dernier une résolution demandant :

  • Que la compagnie ferroviaire CMQR informe les citoyens quant à leur façon de répondre aux exigences du ministre des Transports émises dans l’ordre du 6 septembre dernier;
  • Qu’un portrait clair des actions prises par la CMQR quant à la sécurité du réseau soit donné et que les citoyens en soient informés;
  • Que le ministre des Transports du Canada s’assure que les citoyens de Lac-Mégantic et de la région de l’Estrie puissent avoir l’assurance que leurs responsabilités ainsi que celles de CMQR en matière de sécurité soient pleinement assumées.

Cette résolution a été envoyée aux premiers ministres du Canada et du Québec, aux ministres des Transports du Canada et du Québec ainsi qu’à la compagnie ferroviaire vendredi dernier.