Les États généraux Réinventer la ville se sont tenus le samedi 28 mars 2015, au Centre sportif Mégantic. Ils ont permis de présenter le résultat du travail réalisé par sept groupes thématiques au cours des derniers mois. Ces groupes étaient chargés d’identifier des projets prioritaires à réaliser, dans le contexte de la reconstruction du centre-ville et de la relance de Lac-Mégantic.

Pour cerner les consensus, chaque groupe a tenu un sommet dans son secteur. Ceux-ci ont rallié plus de 300 intervenants directement concernés et citoyens intéressés par les enjeux associés à l’un ou l’autre des thèmes abordés. Quelques personnes ont été très actives en participant à plusieurs sommets !

Au terme de l’exercice, 11 projets d’infrastructures ont été présentés aux États généraux, ainsi que deux moyens mise de l’avant pour assurer la réussite de la démarche. Les voici.

LIEN : Vous pouvez aussi télécharger le document de référence des États généraux

(Dans chaque bloc, les projets sont présentés en ordre alphabétique.)

Projets publics

Centre du savoir

Objectif : mettre en place un centre de formation qui permettrait d’augmenter l’offre de formation dans les secteurs traditionnels comme le bois et le granit, mais également de diffuser les nouveaux savoirs liés à la tragédie (mesures d’urgence, sécurité, participation citoyenne…).

Le Centre du savoir aurait pignon sur rue. Il serait doté d’équipements technologiques de pointe. Il offrirait de la formation sous différentes formes (séjours de formation courte durée, formation continue, etc.) et abriterait des activités de recherche et innovation.

Espace culturel

Objectif : se doter d’un espace culturel au centre-ville qui serait un lieu de création pour les artistes amateurs et professionnels, ainsi qu’un lieu de diffusion par la présentation de spectacles et autres prestations.

L’espace culturel contiendrait notamment une salle de spectacles de taille moyenne, des salles d’exposition et des locaux pour les groupes et associations (théâtre, musique, arts visuels, photo, etc.). À cela s’ajouteraient des aménagements extérieurs : agora ou scène extérieure, lieu de projection en plein air (soirées de cinéma sous les étoiles), place publique de rassemblement, etc.

Espace jeunesse

Objectif : construire un espace jeunesse multifonctionnel doté d’un bon système d’éclairage pour permettre aux jeunes de se rassembler et faire la pratique d’activités variées. L’intention est d’en faire un endroit invitant, ouvert à tous, sécuritaire autant pour les amateurs de sports que les autres citoyens qui le fréquentent.

L’espace jeunesse permettrait la pratique du skate, du basketball, de la trampoline à hauteur de sol, du slackline, etc. À proximité, on trouverait un sentier de BMX qui se transformerait en glissade l’hiver venu.

Technologies de pointe

Objectif : mettre en place des infrastructures technologiques performantes qui favorisent le développement des entreprises et organisations existantes, et augmente le pouvoir d’attraction de nouvelles entreprises et des travailleurs mobiles.

Les technologies de pointe doivent fournir une couverture optimale de communication mobile dans la grande région (téléphone cellulaire et autres outils de communication à distance) et permettre de connecter Lac-Mégantic à la planète grâce aux réseaux les plus évolués, qui offrent la connexion internet la plus rapide. L’infrastructure devrait évoluer à mesure que les progrès technologiques le permettent.

Réseau de sentiers multifonctionnels

Objectif : aménager des sentiers qui permettent l’inter-connectivité facile et sécuritaire entre les secteurs du nouveau grand centre-ville, et entre les différents pôles d’activités à Lac-Mégantic, comme Baie-des-Sables, le Centre d’études collégiales, la polyvalente, le parc de la rivière Chaudière, le parc J.-Émile-Cloutier, le parc des Vétérans, etc.

Le Réseau de sentiers multifonctionnels serait réservé aux déplacements actifs (marche, vélo, patins à roues alignées, etc.) dans un cadre agréable doté de mobilier urbain et d’éclairage. Il devrait être doté d’une signalisation exemplaire, incluant des panneaux d’information et d’interprétation, et il pourrait intégrer les sculptures monumentales. Pendant l’hiver, une boucle près du Centre sportif Mégantic deviendrait un sentier glacé.

Projets privés (ou mixtes)

Centre magnétique

Objectif : établir au centre-ville un espace de travail collaboratif pour travailleurs autonomes et un incubateur d’entreprises, le tout doté de services partagés.

Le projet de Centre magnétique a été initié par des étudiants de l’Université McGill, à Montréal, dans le cadre d’un cours sur l’entrepreneuriat social. Ses promoteurs veulent en faire une organisation à but non lucratif qui offrirait un endroit ouvert au public, susceptible de provoquer la création de nouvelles entreprises et d’attirer dans la région des travailleurs qui peuvent œuvrer à distance. Il pourrait abriter un comptoir lunch favorisant l’insertion sociale des travailleurs, ainsi qu’un café de la relève.

CHIC 2 : logements et services communautaires

Objectif : construire un bâtiment à vocation mixte comportant 12 logements de qualité à coût abordable et des services communautaires, de manière à réintégrer des résidents au centre-ville et à favoriser sa fréquentation par des clientèles variées.

Le projet CHIC 2 (Centre d’Habitation et d’Initiatives Communautaires) est destiné aux familles et aux personnes vivant seules. En plus des logements, il pourrait notamment comporter un service de garde, une halte-garderie, un parc d’amusement intérieur, et accueillir sur son terrain des services complémentaires (jardin communautaire et autres).

Hôtel et centre de congrès

Objectif : doter le centre-ville d’un hôtel de taille intermédiaire (50 à 80 chambres), de qualité supérieure (3 à 4 étoiles) et pourvu de salles de réunions, afin de combler le manque d’hébergement et développer ainsi le tourisme d’agrément, d’affaires et de formation (en lien avec le Centre du savoir).

L’hôtel et centre de congrès devraient être situés à proximité du lac et devenir une destination en soi, grâce à une architecture distinctive, une table gourmande et des services connexes (boutiques, location d’équipements, soins corporels, etc.).

Local d’équipements récréatifs

Objectif : réserver un local pour l’accès à des équipements de sports et loisirs, afin de  favoriser la pratique d’activités libres.

Le local aménagé pour le prêt et la location d’équipements récréatifs contiendrait aussi des outils de dépannage pour la réparation de matériel, des jouets communautaires et des jeux de société géants. Il y aurait une préoccupation d’offrir des articles de sports et loisirs en toutes saisons (par exemple, équipements nautiques et trottinettes des neiges).

Toits verts

Objectif : favoriser l’aménagement de toits verts accessibles sur les immeubles publics et privés afin de créer des espaces de rencontres, d’observation du paysage et du ciel étoilé.

Les toits verts permettraient une meilleure intégration des bâtiments dans l’environnement naturel et dans certains cas, ils pourraient aussi permettre certaines cultures. Cela constituerait une signature originale pour Lac-Mégantic, susceptible de favoriser les rencontres entre résidents et visiteurs.

Marché public

Objectif : implanter un marché public permanent au centre-ville, doté d’installations permettant l’accessibilité à longueur d’année, l’ajout de services connexes et la tenue d’activités d’animation variées.

Le marché public permettrait d’inscrire plus fortement la région dans l’approche de tourisme gourmand, telle que développée et promue par Tourisme Cantons-de-l’Est. Il pourrait favoriser l’émergence de services de restauration et la création de boutiques de produits régionaux. Il inciterait aussi les producteurs locaux à développer des produits admissibles au label Saveurs des Cantons, leur permettant ainsi de bénéficier des efforts de promotion existants.

Deux moyens pour réussir

Le plan d’action de Lac-Mégantic comportera des projets rassembleurs, stimulants et structurants. Pour réussir la reconstruction et la relance, il faudra toutefois mettre en place des mécanismes efficaces.

C’est le message que les groupes de travail thématiques ont lancé. Les citoyens sont préoccupés par la suite; ils ne veulent surtout pas perdre le rythme actuel de mobilisation. C’est ce qui amène à formuler deux demandes : créer un organisme de coordination et de promotion, et mettre en place un mécanisme de concertation.

Le Bureau de projets

Objectif : créer une organisation entièrement dédiée à la planification et la coordination des efforts de reconstruction du centre-ville dévasté, afin d’assurer une suite durable au travail important réalisé par les citoyens et les divers intervenants, et réussir la relance de Lac-Mégantic.

Ce Bureau de projets compterait un certain nombre d’employés entièrement dédiés, qui auraient notamment pour mandat d’appuyer la réalisation des projets publics, de réaliser la prospection des investisseurs et entreprises, d’établir et déployer la stratégie de promotion/marketing de Lac-Mégantic. Le Bureau aurait aussi comme mandat d’assurer le respect de l’approche architecturale. Sa création paraît essentielle compte tenu des conséquences majeures de la tragédie ferroviaire et de l’ampleur de la tâche qui attend Lac-Mégantic au cours des prochaines années.

Des mesures d’accompagnement et de concertation

Objectif : mettre en place des mesures pour mieux coordonner les activités des acteurs, dans les différents secteurs d’activités. Parfois, il faudrait aussi réaliser des activités de promotion concertées au plan régional.

Nous devons évaluer quel mécanisme de concertation est le plus approprié, puisque les besoins ne sont pas les mêmes d’un secteur à l’autre. Nous devrons aussi agir à deux niveaux : provoquer les interactions entre intervenants de secteurs d’activités différents, et en même temps stimuler et soutenir les actions collaboratives entre les acteurs d’un même secteur (Arts et culture, Économie et emplois, Tourisme, etc.)

Voici des projets issus des sommets thématiques qui pourraient bénéficier d’une meilleure concertation régionale, en collaboration avec les partenaires de la communauté :

  • Poursuivre la démarche Réinventer la ville et faire en sorte qu’on développe une culture de participation citoyenne à Lac-Mégantic;
  • Mettre sur pied une structure de concertation éducation-entreprises afin de favoriser le recrutement de main d’œuvre et le déploiement d’une offre de formation mieux adaptée aux besoins des entreprises et de la communauté;
  • Favoriser l’attraction, l’intégration et la rétention des gens de tous âges (jeunes familles,  retraités…) afin d’assurer la vitalité communautaire et économique du milieu;
  • Soutenir la mise en place d’une table de concertation industrielle pour solidifier les entreprises existantes, notamment en favorisant le maillage et en développant un réseau de personnes-ressources;
  • Accompagner les commerçants dans l’amélioration des pratiques marchandes et de l’expérience-client;
  • Former un comité jeunesse de sensibilisation, formés de citoyens de 12 à 25 ans, qui aurait pour mission de prioriser certains projets et de sensibiliser le milieu à la réalité et aux besoins des jeunes de la région;
  • Favoriser la mise en place d’une structure de concertation dans le secteur culturel, qui aurait le mandat de développer une signature forte, de coordonner et de promouvoir les initiatives régionales;
  • Poursuivre les démarches pour réaliser la voie de contournement ferroviaire, dans le but de protéger et améliorer la santé physique et psychologique des citoyens de Lac-Mégantic.