« Des signes encourageants, mais il faut maintenir les efforts »

« Ce dont je suis particulièrement inquiète, le plus préoccupant, c’est la santé de ma communauté, de nos citoyens, de nos gens d’affaires, c’est l’épuisement des intervenants et nos employés municipaux. »

– Colette Roy Laroche, 4 juillet 2014 lors du point de presse de bilan de l’année 2014.

Lac-Mégantic, le 28 janvier 2015 – Les résultats de l’étude sur la santé psychologique des citoyens de Lac-Mégantic et de la MRC du Granit démontrent que les efforts de tous les intervenants impliqués dans le rétablissement doivent être maintenus.

« Certains indicateurs nous démontrent que notre communauté se relève, mais dans l’ensemble, les résultats renforcent notre certitude que les ressources doivent continuer d’être disponibles pour les citoyens directement touchés par la tragédie de l’été 2013 et pour l’ensemble de la communauté », déclare la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche.

L’étude menée par la Direction de la santé publique de l’Estrie visait à mesurer l’impact de la tragédie de Lac-Mégantic sur la santé psychologique des citoyens, dans le cadre de l’enquête de santé populationnelle estrienne (ESPE) 2014. Les résultats confirment sans l’ombre d’un doute l’ampleur du choc à Lac-Mégantic et dans la région, tout en faisant ressortir des éléments positifs liés notamment à la présence des ressources sur le terrain et aux initiatives mises de l’avant pour contribuer au rétablissement.

« Présentement, à la Ville de Lac-Mégantic, nous travaillons à la mise en place des outils qui permettront de poursuivre les efforts de relance dans les prochaines années, indique Mme Roy Laroche. Répondre à l’urgence est une chose, et je crois que le travail à ce chapitre a été très bien fait. Mais assurer le rétablissement et la relance prendra plusieurs années, et nous voulons rappeler à nos partenaires gouvernementaux que nous aurons encore besoin de leur appui. »

« La santé psychologique des citoyens est directement liée aux mesures de soutien et de relance de la communauté, ajoute la mairesse. Compte tenu des résultats, il apparaît important que l’on continue de soutenir la communauté de Lac-Mégantic en finançant la recherche, les services en place et les initiatives pour la reconstruction. »

Mme Roy Laroche tient à remercier les intervenants qui contribuent depuis la tragédie, tels que l’équipe de rétablissement du CSSS du Granit, la Direction de la santé publique de l’Estrie, les employés de la Ville de Lac-Mégantic et tous les partenaires qui se manifestent à un moment ou l’autre.

Selon elle, tous ces efforts ont contribué au fort sentiment d’appartenance des citoyens, tel que mesuré dans l’étude. La mairesse met notamment en évidence la grande démarche de participation citoyenne Réinventer la ville, lancée au printemps 2014, qui place les citoyens à l’avant-plan du processus de reconstruction. Des centaines de résidents de Lac-Mégantic et la région participent activement à cette mobilisation sans précédent.

À la lumière des résultats publiés aujourd’hui, la Ville de Lac-Mégantic souhaite qu’un programme de recherche soit mis en place afin d’assurer un monitoring de l’état de santé global des citoyens de Lac-Mégantic et de la MRC. Non seulement un programme de cette nature sera-t-il en mesure d’intervenir judicieusement dans le Granit, mais il pourra orienter les efforts des intervenants dans d’autres situations de crise majeure.

– 30 –

Source : Service des communications
Ville de Lac-Mégantic
819 583-2441