La Ville de Lac-Mégantic a pris le leadership en demandant des propositions de firmes d’architecture réputées afin de définir les grands paramètres du projet résidentiel de densité moyenne à être réalisé au centre-ville. Ainsi, la Ville sera en mesure de proposer une utilisation optimale des terrains et des orientations architecturales qui assureront la cohérence de l’ensemble.

À la suite de l’appel de propositions, c’est l’Atelier Pierre Thibault qui a obtenu le mandat d’épauler la Ville dans ce projet. Cette firme jouit d’une réputation qui dépasse largement les frontières du Québec. « Notre approche est fondée sur un contact intime avec la nature et le paysage de la région, pour créer une valeur ajoutée à Lac-Mégantic », déclare le chargé de projet Jérôme Lapierre, pour l’Atelier Pierre Thibault. M. Lapierre est un jeune architecte talentueux qui a remporté en 2014 le Prix de Rome en architecture, décerné par le Conseil des arts du Canada. Grâce à ce prix, il a mené un projet d’études d’un an à Copenhague, au Danemark, au sein de l’Agence Ghel Architects.

L’atelier Pierre Thibault est très sensibilisé par la situation actuelle du centre-ville de Lac-Mégantic et par l’importance de contribuer à créer le meilleur environnement possible pour les futurs résidents.

« L’approche que nous proposons pour ce secteur résidentiel, se veut un véhicule architectural permettant à cette vision de se concrétiser en tissant des liens dans l’espace entre les différents acteurs, ayant l’environnement au centre de ces préoccupations. »

Le secteur résidentiel voisinera le nouvel espace vert dont la conception n’est pas encore réalisée. L’intention est de créer un espace qui comprendra un sentier de marche, avec une végétation généreuse qui demande peu d’entretien. Cet espace vert permettra de conserver un corridor visuel sur le lac et les montagnes.

Le plan du secteur résidentiel prévoit notamment l’implantation de bâtiments jumelés ou en rangées, avec une disposition qui privilégie les vues sur le nouvel espace vert, le lac et le secteur environnant.

Les orientations architecturales, qui seront définies d’ici la fin mars, permettront aux citoyens et promoteurs de s’appuyer sur des bases solides dans la conception et la réalisation de leurs projets.

L’idée n’est pas de chercher l’uniformité mais plutôt une approche intégrée harmonieuse qui laisse place à une certaine diversité et une personnalisation des projets de construction. Les lignes directrices proposeront le ton du projet d’ensemble.

Le travail de conception avec l’Atelier Pierre Thibault doit être complété vers la fin mars.

Pour en savoir plus sur l’Atelier Pierre Thibault : http://www.pthibault.com/