La Ville de Lac-Mégantic annonce que les études préliminaires requises pour la réalisation d’une voie ferroviaire contournant le centre-ville de Lac-Mégantic sont maintenant terminées, de même que toutes les obligations de consultations publiques qui ont été réalisées.  À la mi-septembre, la firme Aecom a officiellement remis à la Ville de Lac-Mégantic son plus récent rapport, soit l’avant-projet définitif (APD).  Présenté quelques semaines plutôt aux municipalités concernées, soit Nantes, Frontenac et Lac-Mégantic, de même qu’aux deux paliers de gouvernement qui ont financé les travaux, le rapport a été transmis aux autorités gouvernementales fédérales qui peuvent maintenant entamer la phase des plans et devis, en partenariat avec l’opérateur ferroviaire.

Cette dernière étude avait pour objectif de détailler et de préciser le tracé privilégié retenu afin de fournir les éléments nécessaires à la rédaction des plans et devis. « Le projet franchi donc une étape importante puisqu’il s’agissait de la dernière étape avant que la Ville de Lac-Mégantic puisse transférer l’ensemble du dossier à Transports Canada qui assurera la continuité du projet, » explique la mairesse de Lac-Mégantic, Mme Julie Morin.

La Ville a également reçu la confirmation que l’analyse environnementale qui tient compte des recommandations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) est maintenant elle aussi terminée. « À la lumière de cette analyse, il a été constaté que le projet est acceptable sur le plan environnemental. Cependant, des mesures d’atténuation, de compensation et de suivi doivent être mises en place afin d’assurer que celui-ci soit réalisé dans le respect des attentes de la population et des bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement, » explique la lettre du MELCC adressée à la Mairesse. À cet effet, les deux paliers de gouvernement se sont entendus pour que soient respectées les mesures environnementales dans la suite du projet.

La Mairesse ajoute être rassurée et encouragée par le fait que le projet soit une priorité pour le gouvernement du Canada : « L’équipe de Transports Canada a un mandat clair, elle est mobilisée pour concrétiser les prochaines étapes avec les autres partenaires tels que CP. Nous savons qu’un ingénieur de la couronne a récemment été engagé. Le rôle de la Ville sera dorénavant de maintenir la pression pour que le projet se réalise dans les meilleurs délais ».

Le début de la construction de la voie de contournement ferroviaire est toujours prévu en 2021-2022.

Le rapport de l’avant-projet définitif sera rendu public à la fin de l’automne.